ÉCO- [Projet]

L’anagramme
Souvent galvaudés dans le langage courant, les termes utilisés avec le préfixe « éco » comme écodesign, écodurable, écologie ou écosystème sont nombreux et équivoques. Notre parti pris graphique consiste à profiter de cette diversité langagière en prenant appui sur le jeu de l’anagramme. À l’aide de cette grille composée de lettres, il est possible de trouver plusieurs suffixes rattachés à « éco ». Cette multiplicité des combinaisons révèle un intérêt conséquent pour la recherche en design tant dans son investigation fondamentale que dans son application.

Les flux et les connexions
C’est par un programme informatique (Processing) que nous parvenons à générer le graphisme en fonction des lettres et des directions choisies. L’ensemble traduit les flux et les connexions qui font référence à la fois aux territoires d’échanges du design et également, à certains phénomènes naturels visibles dans les schémas structurels et auto-organisationnels.

Conception de 4 affiches en série diversifiée pour une Journée d'Études en Design à l'Université de Strasbourg.

-

ECO- [Project]

The anagram
Often overused in everyday language, the terms used with the prefix "eco" such as ecodesign, eco-sustainable, ecology or ecosystem are numerous and ambiguous. Our graphic approach is to take advantage of this linguistic diversity by using the anagram game. Using this grid of letters, it is possible to find several suffixes attached to "eco". This multiplicity of combinations reveals a consequent interest in design research, both in its fundamental investigation and in its application.

Flows and connections
It is by means of a computer program (Processing) that we manage to generate the graphics according to the chosen letters and directions. The whole translates the flows and connections that refer both to the territories of exchange of the design and also, to certain natural phenomena visible in the structural and self-organizational schemes.

Design of 4 posters in a diversified series for a Study Day in Design at the University of Strasbourg.

© 2014-2020 maxwen