Mémorial de la faune [Projet]

Le Mémorial de la Faune est un jeu de société qui se pratique en famille et qui propose, avec la simplicité du jeu de mémoire, d’engager chez les joueurs, le souvenir récent ou historique de la disparition de certaines espèces animales.

Pour ce faire, les paires que l’on associe ne sont pas scrupuleusement identiques. Sur l’une des cartes, en effet, est inscrit le nom de l’animal tandis que sur l’autre carte, on peut lire la date de sa disparition. Si d'un premier abord, le joueur se concentre sur les signes graphiques, une fois la paire trouvée, il est alors possible de focaliser l’attention sur la différence qui existe entre les deux et ainsi, lier l’espèce animale à sa date de disparition.

Graphiquement, le jeu traduit la volonté d’identifier une espèce éteinte par une bibliothèque de signes abstraits accompagnant ainsi l’idée même de la disparition. Le Mémorial de la Faune serait alors un objet dysfonctionnel, en ce sens qu’il nous procurerait un sentiment de frustration inhérent aux choix graphiques qui écartent délibérément un travail de représentation fidèle de l’animal. Ce procédé engage, par conséquent, le joueur et lecteur, à effectuer singulièrement un travail de recherche. C’est alors l’occasion de prendre ou de reprendre conscience de la fragilité de notre monde et des conséquences irréversibles de l’homme sur Terre depuis l’avènement de l’Anthropocène.

Le projet fait également écho à une conférence TEDx tenue à Washington DC en 2013 durant laquelle des chercheurs ont abordé l’idée d’une « de-extinction » de près de 795 espèces. La question fondamentale de cette recherche est celle de l’éthique. Peut-on ainsi légitimer et encourager la re-création du Monde au travers des procédés scientifiques comme le clonage d’espèces disparues ou la création d’espèces hybrides (technique de biologie synthétique) et dont l’enjeu fondamental pourrait être celui d’un pardon pour un nouvel équilibre ?

Carton haute densité imprimé à plat avec découpe numérique, 48 pièces (60 x 60 x 2mm).

-

Wildlife Memorial [Project]

The Wildlife Memorial is a board game that is played as a family and which proposes, with the simplicity of the memory game, to engage the players in the recent or historical memory of the disappearance of certain animal species.

To do this, the pairs that are associated are not scrupulously identical. On one card, the name of the animal is written, while on the other card, the date of its disappearance can be read. If at first the player concentrates on the graphic signs, once the pair is found, it is then possible to focus attention on the difference between the two and thus link the animal species to its date of disappearance.

Graphically, the game translates the will to identify an extinct species by a library of abstract signs accompanying the very idea of extinction. The Wildlife Memorial would then be a dysfunctional object, in that it would give us a sense of frustration inherent to graphic choices that deliberately set aside a work of faithful representation of the animal. This process, therefore, engages the player and reader to carry out a singular research work. It is then the opportunity to become or regain awareness of the fragility of our world and the irreversible consequences of man on Earth since the advent of the Anthropocene.

The project also echoes a TEDx conference held in Washington DC in 2013 during which researchers discussed the idea of the "de-extinction" of nearly 795 species. The fundamental question of this research is that of ethics. Can we thus legitimise and encourage the re-creation of the World through scientific processes such as the cloning of extinct species or the creation of hybrid species (synthetic biology technique), the fundamental issue of which could be that of forgiveness for a new balance?

Flat printed high density cardboard with digital die-cutting, 48 pieces (60 x 60 x 2mm).

© 2014-2020 maxwen